Accueil > Actualités > Capucins : la ZAC est lancée !

Capucins : la ZAC est lancée !

Brest Métropole Océane aménage le plateau des Capucins dans le cadre du « Grand Projet urbain rive droite ». Le plateau est l’un des trois sites transférés de la Marine à Communauté Urbaine avec le port du Château et le Salou.

A la suite de l’acquisition de douze hectares par BMO auprès de la Marine, la collectivité avait mené, entre 2006 à 2008, une phase d’étude afin de constituer un plan pour la structuration urbaine du site, en répondant au mieux aux attentes des brestois. Cette consultation permet la création d’une Zone d’Aménagement Concerté, un périmètre sur lequel la collectivité va définir les grandes orientations en matière d’urbanisme, d’aménagement et d’équipement.

C’est dans le cadre du « Grand Projet urbain rive droite » que cet aménagement est mené, projet qui comprend, outre le plateau des capucins, la mise en œuvre du tramway et le renouvellement urbain de Recouvrance. Le plateau récupéré de l’arsenal permettra réellement de faire de cet espace un nouveau quartier de centre ville, avec une forte dimension économique, mais aussi culturelle et résidentielle. Cette zone, équivalente au quartier de Siam en surface, sera donc optimisée afin d’être attractive pour tous les publics.

La Communauté Urbaine a fixé deux autres objectifs au projet. Le plateau doit en effet devenir un quartier exemplaire et innovant en termes de qualité urbaine et de mixité et l’inscrire dans une logique de développement durable. L’enquête publique a notamment révélé l’importance d’en faire un espace très accessible au vélo. Les opinions diverses ont également insisté sur l’importance de construire une passerelle enjambant la Penfeld pour favoriser sa connexion au centre ville.

Il est d’ores et déjà prévu que le Tramway, si la conclusion de l’enquête publique dont il a fait l’objet est positive, desserve le nouveau quartier. De plus, 500 logements sont envisagés sur les Capucins. Dans un souci de mixité, ces logements seront à 50% en vente, 25% en locations conventionnées et 25% dits à « coûts abordables ». Enfin, BMO envisage de réhabiliter les Ateliers qui font partie intégrante de l’histoire du plateau, témoins d’un riche passé humain et ouvrier, afin de valoriser cette mémoire.

 

Lire aussi : A quoi sert une zone d’aménagement concerté ?